IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Emballages et contenants en Verre, derrière la pénurie, la désindustrialisation et les profits financiers !
Publié le 4 mai 2022

Les vignerons et les clients de l’industrie verrière d’emballage sont confrontés à une pénurie d’approvisionnement en verre d’emballage, jamais vue jusqu’ici.
Les causes de cette pénurie sont connues mais auraient pu être largement anticipées et limitées.

Certes le conflit ukrainien, la flambée des prix de l’énergie et des matières 1ères ont un impact réel sur l’approvisionnement.

Cependant, la stratégie des principaux industriels du verre d’emballage, notamment Verallia(dont l’état est actionnaire via la Banque Publique d’investissements), n’a fait qu’accélérer cette pénurie.
La France est déjà le 2nd importateur mondial de bouteilles vides et d’emballage verre(30% d’importation soit autant que les capacités de production de Verallia France).

Verallia a accentué cette dépendance vis-à-vis des pays étrangers en fermant des capacités de production, notamment l’arrêt du four de Cognac et en affaiblissant les capacités de productions en France. Sa volonté est d’augmenter ses marges, sans capacité supplémentaires en France et une volonté d’investissement dans les pays à bas cout.

Owens-Illinois a choisi une voie comparable avec des externalisations à outrance.

Les résultats financiers des grands groupes verriers explosent sur le dos des petits producteurs, des clients et des salarié-es soumis aux pires conditions de travail et à la dégradation de leur santé psychique et physique, tant la pression est devenue insupportable au nom de la rentabilité financière. Ajoutons à cela une répression féroce des organisations syndicales et un turn over sans précédent.

La Fédération CGT Verre-Céramique appelle les pouvoirs publics à organiser au plus vite une table ronde avec les groupes verriers, les petits et grands producteurs viticoles, les organisations syndicales, afin de trouver des solutions pour mettre fin à la dépendance vis-à-vis des importations, sécuriser les approvisionnements en limitant l’empreinte carbone, les emplois et faire respecter les droits des salariés.