IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Verallia : La direction doit réouvrir les négociations salaires sans délai!
Publié le 25 février 2022

La direction de verallia France a franchi un pas supplémentaire dans sa fuite en avant. Cette semaine, une lettre signée du Directeur Général France a été diffusée aux 2000 salarié-es en France : 

Le contenu de cette missive est loin d'apaiser les tensions et les justes revendications des salarié-es en lutte.

Ce courrier propose aux salarié-es de reprendre le travail immediatement, renvoie aux calendes grecs la négociation salaires(27 avril) sous peine de voir des investissements majeurs annulés. 

Ainsi plusieurs fours, lignes et investissements d'avenir concernant les sites de Chalon et Cognac notamment sont mis en balance contre l'arrêt de la grève.

Le chantage et la méthode utilisée dans ce courrier n'honorent pas leurs auteurs et ne préfigurent pas plus d'une volonté de rétablir un dialogue social saint dans cette entreprise.

La Fédération condamne ces méthodes et refuse de céder au chantage à l'emploi et à l'investissement. Elle appelle les actionnaires dont la Banque Publique d'investissements, donc l'Etat à faire cesser ces pressions indignes et à amener la direction de Verallia à la table des négociations.

Rappelons que les augmentations générales proposées par Verallia France sont les plus basses de tout le secteur (1,8%). Rappelons aussi que cette direction a dénoncé plusieurs dizaines d'accords et est responsable de la dégradation du dialogue social dans l'entreprise mais aussi dans la branche des industries du verre.

Rappelons que les salarié-es des 7 sites de Verallia France sont en mouvement d'arrets de travail et de débrayages depuis plus d'un mois. La CGT a formulé plusieurs propositions concrètes pour aboutir à des revalorisations légitimes compte tenu des résultats du groupe et des dividendes astronmiques versés aux actionnaires et au PDG. 

Nous appelons donc la direction de Verallia France à revenir au plus vite à la table des négociations et à prendre en compte les propositions formulées par la CGT et les salarié-es deVerallia France.

La Fédération est disponible pour aider à aboutir dans cette voie.