IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Election au Conseil d'administration Verallia : La CGT remporte le scrutin!
Publié le 14 janvier 2022

Les salarié-es de Verallia ont placé la CGT en tête des suffrages lors des élections renouvelant le conseil d'administration du groupe Verallia (2300 salarié-es en France et 10.000 dans le monde, 3ème verrier mondial d'emballage en verre).

La CGT remporte les élections avec plus de 53% des suffrages.

Félicitations donc aux équipes CGT de Verallia France et à nos 2 Camarades élu-es au conseil d'administration : Xavier Massol de la CGT Verrerie Ouvrière d'Albi(élu titulaire) et Marie-Noelle Fleurot de la CGT Verrerie de Châlon (élue suppléante). Iels porteront ensemble les voix des salarié-es au conseil d'administration.

Nous remercions l'ensemble des salarié-es qui ont exprimés leur confiance à l'égard de la CGT et de ses militantes et militants. C'est aussi un mandat clair donné à notre organisation pour peser sur la stratégie de Verallia, notamment en matière de pérennité et de développement des sites verriers, des emplois et des droits sociaux et environementaux en France, en Europe  et dans le monde. 

Il est grand temps que la direction de Verallia et ses actionnaires dont l'Eat français(via la banque publique d'investissement et la caisse de dépot et de consignation) tourne le dos aux choix purement financiers de Verallia :

En mettant fin aux :

- Rémunérations exhorbitantes et indécentes distribuées aux actionnaires, au PDG et au "Top Management" au détriment des investissements, des acquisitions d'autres entreprises, des emplois(notamment la case à Cognac et chez Verallia France), des conditions de travail épouvantables ayant entrainé notamment des suicides et des tentaives de suicides, mais aussi un profond mal être au travail et une démotivation jamais vue. 

- En investissant dans les emplois, l'outil productif, un centre de recherche et de développement digne de ce nom

- En mettant en place un comité de groupe monde et des accords cadres sur la santé, la sécurité au travail, les engagements en matière environementaux, les rémunérations et salaires, le droit pour tous les salariés à accéder aux informations stratégiques et économiques de l'entreprise

- En mettant enfin au coeur des négociations le projet "Jeroboam"

- En rétablissant les 35 accords sociaux supprimés unilatéralement par la direction

- En abandonnant les poursuites contre les lanceurs d'alerte et plus généralement en arrêtant le harcèlement et les discriminations anti-syndicales.

Les prochaines semaines feront figure de test avec notamment :

- Les NAO(la CGT a par exemple signé un accord chez le conccurent Owens-Illinois avec une augmentation générale de 3,2% et 75 euros sur la prime d'ancienneté)

- Les suites à donner à la décision de décision unilatérale de l'employeur sur les mutuelles Verallia (La direction a annoncé un passage en force)

- Les suites (abandon ou pas de Verallia des sanctions contre les lanceurs d'alerte de Verallia Châlon)

- La volonté ou pas de Verallia de mettre à l'ordre du jour le projet "Jeroboam", porté par la CGT et les salarié-es.

La CGT a toujours été soucieuse de proposer pour négocier mais s'est continuellement heurté à une direction qui impose son point de vue tout en maquillant ses passages en force par des simulacres de négociations.

Cette politique est un échec, il est temps pour les actionnaires et le nouveau directeur général d'en tirer toutes les conséquences et de changer de cap.