IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Verallia Cognac : Investissement pour 2 fours électriques !
Publié le 21 décembre 2021

Ils fonctionneront à l’électricité et remplaceront un des fours actuels en fin de vie. Une assurance pour le devenir industriel de l’usine.

Preuve que l’annonce est d‘importance, c’est le PDG de Verallia en personne qui est venu sur le site de Châteaubernard mardi matin pour porter l’information, « devant les membres de la direction, les représentants syndicaux et un certain nombre de membres du personnel », précise Olivier Rousseau.

Cette annonce est le projet de remplacement du four n° 2 qui arrive en fin de vie par deux fours 100 % électriques, « dont la capacité totale de production sera égale ou supérieure à celle que nous connaissons aujourd’hui. Nous sommes à 280 tonnes par jour et on pourra aller jusqu’à 300 ».

Un investissement extrêmement important selon le PDG de Verallia que le choix de cette technologie de l’électrique, « cela n’a jamais été mis en œuvre en France et en Europe pour le verre d'emballage alimentaire"

La CGT se réjouit de cette annonce avec néanmoins quelques réserves...

Voici le tract de la CGT Verallia Cognac : 

RECONSTRUTION DU Four 2  la direction nous a annoncé la reconstruction du Four2 par 2 petits fours électriques de 150 KT/ jour.

Les 4 lignes seront préservées : 2 lignes par four. Le 1er four électrique se fera en 2023 à la place du Four 1.

Le 2ème en 2024 à la place du F2 Ce projet est le plus gros investissement en France au niveau industriel, mais dommage qu’il vienne après un PSE non justifié

Ce projet est possible grâce au savoir-faire des salariés et grâce à la proximité de nos clients. Depuis 2 ans, la CGT intervient auprès des politiques et des actionnaires et de nos clients pour avoir une politique industrielle socialement responsable écologiquement (Projet Jeroboam).

C’est aussi grâce aux différents soutiens (Collectif de soutien aux Verallia-s Cognaçais, la population, les politiciens).

Mais surtout n’oublions pas le combat que nous avons mené tous ensemble depuis l’annonce du PSE qui porte ses fruits aujourd’hui. Le travail paye !!!! Mais, il y a des mais, il reste des points importants à travailler :

- On demande à la direction de respecter son engagement public pour accompagner nos 24 camarades à retrouver un emploi stable mais aussi à travailler avec les partenaires sociaux sur le projet.

La direction s’est engagée à trouver des solutions collectivement avec les partenaires sociaux sur les points que la CGT a relevé lors du CSE Extra de la semaine dernière sur les Risques Psycho-Sociaux :

 La mise en place des 10 recommandations inscrites dans le rapport pour la rentrée 2022 ;

 La mise en place collective d’un vrai plan de développement des compétences collectives

 Une ouverture des négociations dès le premier trimestre 2022 sur l’organisation du travail pour adapter la charge de travail.