IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Solcera, ex-Coorstek, histoire d'une bataille CGT gagnante!
Publié le 16 décembre 2021

C'est une des batailles emblématiques menées par la Fédération CGT Verre-Céramique et les salarié-es de Coorstek. Cette entreprise productrice à l'époque de céramiques de haute technologie pour le secteur de la Défense et pour le secteur de l'agriculture avait été cédé par le groupe St-Gobain au groupe américain "Coors". Celui-ci s'est vite attelé à piller les brevets et à démenteler les sites de productions notamment celui d'Evreux.

La CGT et notamment la Fédération a alors décidé d'agir en publiant l'un des 1er livre blanc pour l'avenir de Coorstek et bien entendu de mobiliser et de sensibilser tous les acteux à commencer par l'Etat français (Bercy et le ministère de la Défense). Ces 2 derniers ainsi que le Président de Région de l'époque ont alors agi sur tous les fronts pour arraché les sites et les brevets des griffes de "Coors".

Ces actions auront dans un 1er temps permis que Coors restitue l'ensemble des brevets puis qu'il finisse par vendre le site et les terrains permettant ainsi à Solcera de voir le jour...Aujourd'hui l'ex-Coorstek est devenue une entreprise florissante dans les domaines très pointus de la céramique de haute performance, preuve qu'à partir d'un matériau traditionnel comme la céramique ou le verre, des applications technologiques sont possibles et de manière industrielle.

Sur le plan de l'emploi, les effectifs de l'ex coorstek, Solcera ont doublé à 350 personnes, avec des emplois allant de l'ouvrier très qualifié aux ingénieurs!

Enfin cette entreprise est désormais stratégique et considérée comme étant une "tête de filière". La CGT peut donc être fière d'avoir permis avec d'autres acteurs la sauvegarde de ces activités industrielles et ces savoirs faire et le développement de ces nouvelles technologies.

Voici donc un article de la revue NAE de décembre 2021 qui revient sur les avctivités de Solcera :

 

"Lauréat du Fonds d’investissements Territoire d’Industrie, Solcera fait un investissement majeur dans une ligne industrielle de pointe qui produira des céramiques hautes performances innovantes destinées à l’optique et la photonique.

Dans le secteur de la défense notamment, ces céramiques transparentes sont destinées au développement de systèmes optroniques.


Implantée à Evreux depuis 1962 et membre de NAE, Solcera est développeur et fabricant de céramiques avancées pour les industries de pointe parmi lesquelles la défense, l’aéronautique ou encore le nucléaire et les grands équipements scientifiques.

Ses composants céramiques et assemblages hermétiques répondent à des besoins très exigeants qui conditionnent les capacités opérationnelles des équipements militaires.


Grâce à ce nouvel investissement, Solcera ambitionne de devenir un pôle d’excellence unique en Europe et un acteur industriel majeur au niveau mondial dans le domaine des céramiques haute performance innovantes destinées à l’optique.


Ses derniers développements, CERA4PROTECT® et CERA4VIEW®, sont des céramiques transparentes élaborées à base de spinelle polycristallin à grains ultrafins. Ce matériau spinelle innovant, combinant dureté extrême, résistance mécanique élevée et faible densité, est utilisé pour la défense, la sécurité et la protection des personnes (protection balistique, systèmes optoélectroniques, pods, imagerie optique, capteurs, systèmes de contre-mesures).


CERA4VIEW® est une céramique transparente du proche UV (300 nm) à l’infrarouge (5 500 nm). Elle présente des caractéristiques optiques répondant aux exigences de systèmes optroniques de pointe, par exemple des dômes autodirecteurs à guidage infra-rouge. Six fois plus résistante que le verre, elle reste fonctionnelle à des températures jusqu’à 1000°C. Son procédé de fabrication par moulage est particulièrement compétitif comparé aux procédés classiques par croissance cristalline.


La céramique transparente CERA4PROTECT® permet la réalisation de protection balistique transparente, robuste et légère, en remplacement des fenêtres des véhicules ou encore des hélicoptères pour lesquels le poids des matériaux utilisés est un facteur déterminant et la solution en verre n’est pas envisageable.

C’est notamment l’objet du projet de blindage transparent que Solcera mène en collaboration avec Nexter, Airbus Helicopters, la Direction générale de l’armement (DGA) et l’Agence de l’Innovation de Défense (AID). Cette nouvelle technologie, mise en œuvre sous forme d’assemblage de plaques, offre dans sa version aéronautique une protection balistique de niveau 2 et est 50% plus légère qu’une solution en verre.


Par ailleurs Solcera s’est récemment dotée d’une nouvelle plateforme de pressage à chaud et de frittage sous atmosphère à très hautes températures, afin de répondre à une demande croissante en solutions de protection balistique ultralégères et hyperperformantes.

Cette plateforme multi-matériaux et multi-procédés est capable de fabriquer en série des pièces céramiques de grandes dimensions jusqu’à 400 x 400 mm et un bâtiment est entièrement dédié à cette ligne de production qui est la plus conséquente en Europe.


Depuis 2015, Solcera a ainsi investi plus de 20 millions d’euros dans le renouvellement et le développement de ses moyens technologiques.
Un pas franchi vers le statut d’ETI

Ces investissements s’inscrivent dans la continuité d’une stratégie ambitieuse amorcée fin 2015 avec l’objectif d’atteindre le statut d’ETI à horizon 2020. Celui-ci a été atteint dès 2018 avec l’acquisition d’une entreprise au Brésil, devenue aujourd’hui sa société sœur Solcera do Brasil. Ainsi, Solcera compte aujourd’hui un effectif de 350 personnes en France (sites d’Evreux et de Moissy-Cramayel) et au Brésil et a réalisé un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros en 2020.


Le développement à l’international est un autre axe stratégique pour Solcera qui réalise environ 50% de son activité à l’export. A la fois membre du Club Export de NAE et du Comité NAE Défense & Sécurité, l’entreprise a participé l’an dernier à l’action Jump & Meet en Allemagne, qui a débouché sur une demande en optique provenant d’un grand acteur de la défense et du spatial allemand, et envisage de participer aux actions similaires qui auront lieu dans les mois à venir en Espagne et en Italie.

Source : Communiqué NAE