IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Le CESE Européen adopte un avis sur l'avenir de l'industrie verrière.
Publié le 2 novembre 2021

L’industrie du verre européenne à la croisée des chemins :
Comment la rendre plus écologique et économe en énergie tout en renforçant sa compétitivité et en préservant des emplois de qualité (avis d’initiative adopté le 20/10/2021).

Cet avis pour le moment disponible uniquement en anglais a été adopté à la veille du lancement de l'année mondiale du verre 2022, décrétée par l'Assemblée Générale des Nations Unies en mai 2021. Nous publions ici la synthèse des principales recommandations du Conseil Economique Social, Environnementale Européen :

 

Le CESE Européen :


- Estime que l'industrie verrière européenne est un secteur innovant et hautement stratégique. Les produits en verre sont indispensables à la transition vers une économie circulaire neutre pour le climat et, par conséquent, il demande aux décideurs politiques de l'UE de placer le secteur du verre et tous ses sous-secteurs au cœur des priorités politiques actuelles telles que le paquet "Fit for 55", le paquet économie circulaire, la stratégie numérique, l'agenda des chaînes de valeur stratégiques, la politique commerciale internationale de l'UE et la vague de rénovation de l'UE ;


- Reconnaît qu'une transition énergétique au sein du secteur est nécessaire, mais qu'elle entraînera des augmentations importantes des coûts liés aux activités commerciales en raison des coûts opérationnels et des besoins en capital plus élevés, et recommande donc vivement que les politiques de l'UE soutiennent à la fois les dépenses en capital et opérationnelles, le renforcement des capacités en matière d'énergie renouvelable, une énergie abordable approvisionnement et concurrence loyale en dehors du marché de l'UE;


- Soutient toutes les politiques de l'UE et les plans de relance nationaux qui facilitent la révolution des transports vers des voitures intelligentes et neutres pour le climat et l'expansion massive des systèmes de transport public;


- Recommande vivement que l'UE classe le verre comme matériau permanent,

- Exige le passage des matériaux non linéaires au verre entièrement circulaire, réutilisable et recyclable et recommande fortement une mise en œuvre plus large des principes de l'économie circulaire, associée à un soutien financier et à des partenariats publics et privés;

- Exhorte l'UE à reconnaître que le verre est indispensable à la production d'énergie verte (panneaux solaires photovoltaïques, éoliennes, etc.) et à développer de nouvelles politiques pour relancer la production de cellules photovoltaïques en Europe et sauvegarder la production d'autres produits verriers stratégiques et les chaînes de valeur auxquelles ils appartiennent (par exemple les pare-brise pour les fabricants de transport) ;

- Demande que les investissements dans l'éducation et la formation soient soutenus. Une transition verte et numérique en Europe, et dans l'industrie du verre en particulier, doit être une transition juste qui inclut les travailleurs et le dialogue social à tous les niveaux ;

- Demande à l'UE de protéger nos industries verrières contre le risque de fuite de carbone.

- Le Comité demande que le CBAM inclue une solution pour les exportations et que les mesures contre les fuites de carbone soient renforcées en complétant le CBAM par une allocation gratuite complète basée sur des références au moins jusqu'en 2030, conformément aux règles de l'OMC.

- Il recommande également un soutien et une analyse plus ciblés pour le secteur dans son ensemble et ses sous-secteurs.