IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Site fédéral Spécial élections professionnelles

Depuis la loi du 20 aout 2008 les élections d'entreprises ont pris une dimension toute particulière avec des répercutions sur l'ensemble du dialogue social et les dernières lois, Rebsamen, travail 1 & 2 ont particulièrement modifié le contexte général de ces dernières.
 
La mise en place des CSE en plus d'avoir bouleversé le cadre du dialogue social dans l'entreprise notamment en amoindrissant les droits et moyens d'expressions des salarié-e-s à ouvert une période électorale devant s'achever au plus tard fin 2019.

Afin de vous aider, d’aider nos syndicats nous avons élaboré un site dédié aux élections professionnelles.

 
Sur ce site vous trouverez quatre rubriques spécialement dédiées aux élections professionnelles:
1) Infos utiles
2) Activités syndicales
3) Représentativité
4) Simulateurs Calculateurs (accès réservé aux syndicats de la fédération)
 

Sans plus attendre nous vous invitons à le découvrir  :

elections-professionnelles.com 

Tous les syndicats de la fédération doivent individuellement prendre contact avec le secrétariat pour recevoir le code d'accès.
 
 
 
Arc International : Situation inquiétante...

La direction de la verrerie d'Arc, près de Saint-Omer (Pas-de-Calais) a présenté jeudi matin un "plan de transformation" destiné à réduire les coûts.
 
Après les annonces de destructions d'emplois, la Fédération interpellera le gouvernement.

LIRE LA SUITE

Ce n’est pas le travail qui coûte cher c’est le capital !

 Le Coût du Capital par Nasser Mansouri-Guilani.

Saverglass feuquières, la CGT attaque les actionnaires pour détournement :

La direction et ses actionnaires, auraient remboursé les dettes d’une usine achetée aux Emirats en ponctionnant les primes de participation des salariés.
Fort de plusieurs éléments (publics), le syndicat CGT de saverglass a décidé...

LIRE LA SUITE

2018, Les faits marquants :

L'année 2018 aura sans doute été l'année de tous les dangers pour les salariés et leurs organisations syndicales. Le nouveau Président élu en 2017, face à la candidate de l'extrême droite, a vite tourné le dos aux travailleurs et aux retraités.
Les annonces se sont multiplié pour détricoter les droits directs et indirects des travailleurs. La politique pour les riches est encensée par les riches et leurs représentants, médias privés en tête. L'impot sur la fortune est d'ailleurs supprimé très rapidement dès 2017, donnant le signal et la ligne politique du quinquennat d'Emmanuel Macron. Le message est clair : Les riches, les spéculateurs, les actionnaires, les grandes multinationales, les grands de la finance et leurs relais médiatiques  ont leur relais politique au plus haut niveau avec ce Président.
Lui théorise la politique des riches en expliquant qu un pays riche est d(abord riche grâce à ses riches...C'est la fameuse théorie du "ruisselement" et des "premiers de cordées", cette théorie qui partout où elle a été mise en place a profité à une population marginale en nombre, celle des riches et des cupides mais ultra majoritaire dans la part qu'elle s'octroie sur les richesses.
Or nous le savons tous, celles et ceux qui créent les richesses, sont celles et ceux qui travaillent et produisent...La société de consommation et du crédit nous fait croire que nous achetons des biens de consommation avec de l'argent, c'est faux nous achetons ces biens avec le temps que nous passons à travailler pour avoir ces biens.

LIRE LA SUITE

Le CSE dégrade le dialogue social

Le journal Actuel CE, publie un article concernant l'évaluation de la mise en place des ordonnances Macron et du CSE par le comité d'évaluation des ordonnaces mis en place par France Stratégie. 
Ce rapport est sans appel puisqu'il confirme que le CSE n'est vue par les directions d'entreprises que comme moyen pour réduire les couts et les moyens attribués aux salariés via leurs délégué-e-s du personnel et les instances représentatives du personnel. Nos remerciements au journal Actuel CE et à sa rédactrice et son rédacteur.

LIRE LA SUITE

Verallia, les salariés gagnent en justice la reconnaissance de leur droit de Retrait!

Face à une direction qui a exclusivement les yeux rivés sur la vente et dont la seule politique est d'éliminer les obstacles qui viendraient entraver les millions d'euros qu ils toucheront individuellement, la CGT poursuit son travail de mobilisations, d'actions en justice, de propositions, de négociations et d'accords au profit de l'avenir de l'entreprise et de ses salariés.
Cet aveuglement patronal, les a conduit à sanctionner les salariés qui ont fait valoir leur droit de retrait après le suicide d'un de leur collègue.
La direction n'a rien trouvé de mieux que de retirer les heures relatifs au droit de retrait et de tenter de les assimiler à des heures de grève. Le TGI de Châlon vient de débouter  la direction de Verallia. Une grande victoire des salariés accompagnés et soutenus par leur syndicat CGT et l'ensemble de la CGT.

LIRE LA SUITE

Voir tous les articles