IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Syndicalisation
Elections
Pourquoi se syndiquer ?

 

Pourquoi se syndiquer à la CGT Verre et Céramique ?
Publié le 27 janvier 2016

Pourquoi se syndiquer à la CGT  Verre et Céramique ?

Le paysage syndical est particulièrement dense et il est souvent difficile de saisir les différences entre les syndicats, sans parler de leurs conceptions du syndicalisme.

La CGT est un syndicat confédéré. A ce titre, chaque syndicat est affilié à la fédération des travailleurs du verre et de la céramique et à un champ territorial, les Unions Départementales. Ce qui constitue l’appartenance à la Confédération Générale du Travail.

Nous possédons donc une vue d’ensemble de la situation des salarié-e-s au plan national, contrairement au syndicalisme corporatiste (ou catégoriel) qui ne défend qu’une profession, une catégorie de salarié-e-s, parfois au détriment des autres.

Nous croyons que l’union fait la force et que seule l’action collective et le rapport de force font bouger les lignes.  Bien que nous ayons des métiers différents (verre, céramique, tuiles et briques, miroiterie, art de la table, porcelaine, faïence, céramique, sanitaire, carrelage, poterie, réfractaire, fibre, vitrail…) nous avons de nombreuses revendications communes. Pour exemple : les conventions collectives, les négociations salariales, les conditions de vie et de travail, et bien d’autre sujets qui touchent l’ensemble des salarié-e-s.

Il est donc important de pouvoir compter sur un syndicat rassembleur et uni pour l’intérêt commun.

De plus, notre action va bien-au-delà des portes de l’entreprise. Lorsque nous nous mobilisons pour défendre, avec tous les salarié-e-s, la retraite par répartition, la sécurité sociale, l’éducation et l’hôpital public, c’est bien l’affaire de tous, y compris nos familles et nos proches.

Nationalement, la CGT est également le syndicat qui inspire le plus confiance aux salarié-e-s de ce pays. Les résultats des élections professionnelles et des consultations nationales type élections prud’hommes, dans les TPE, les enquêtes d’opinions donnent la CGT en tête des organisations syndicales.

Avec plus de 690 000 syndiqué-e-s, 4200 syndiqué-e-s dans notre champ professionnel où nous revendiquons près de 6% de taux de syndicalisation soit le double de la moyenne nationale, tous syndicats confondus.

C’est éléments sont constitutifs du fait que la CGT, et particulièrement notre fédération, représente une force difficilement contournable et sur qui on peut compter.

Une force qui repose particulièrement sur ses syndiqué-e-s.

 

Alors sans attendre je rejoins la CGT Verre et Céramique.