IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Loi Valls / El Khomri / Gattaz, non merci !
Publié le 25 février 2016

Après :

les lois dites de Sécurisation de l’Emploi, facilitant les procédures de licenciements,
les lois Rebsamen, réduisant les droits des élu-e-s du personnel, fragilisant le CHSCT et les droits d’expertise
les lois Macron autorisant le travail du dimanche,
le Pacte de Responsabilité et ses 40 milliards d’euros par an de cadeaux aux actionnaires et zéro emploi créé !
Le Gouvernement achève son œuvre de malheur avec la sinistre loi « sécurisant les entreprises » et soi-disant « les salarié-e-s ».

Sécuriser l’entreprise, en réalité les actionnaires, la loi le fait brutalement au détriment des droits des salarié-e-s et du Code du Travail :

• Une entreprise peut faire un plan social sans avoir de difficultés économiques
• Une entreprise, par accord collectif, peut baisser les salaires et changer le temps de travail
• Après un accord collectif, un-e salarié-e qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié-e pour cause réelle et sérieuse
• En cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire
• Il suffit d’un accord d’entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins majorées
• Une mesure peut-être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats
• Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos
• Les 11 heures de repos obligatoires par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées
• Les apprenti-e-s mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine
• Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu
• La durée du congé en cas de décès d'un proche (enfant, conjoint-e, ...) n'est plus garantie par la loi
• ...*

Dans cette spirale régressive, Manuel Valls ose encore plus :
Les accords d’entreprises pourront déroger aux dispositions du Code du Travail dans un sens plus défavorable aux salarié-e-s.

C'est une déclaration de guerre contre tous les salarié-e-s du privé, les précaires, les chômeurs et chômeuses.
Cette guerre nous devons la gagner !

La Fédération appelle tou-te-s ses syndiqué-e-s et tou-te-s les salarié-e-s à se mobiliser en organisant des réunions d’informations, des assemblées du personnel, en signant massivement la pétition contre la scandaleuse loi « travail » et à la remettre, le 9 mars, à leurs employeurs.
Elle appelle les verriers et céramistes à participer massivement aux grèves et manifestations qui seront organisées pour combattre cette loi qui exauce les rêves du patronat et de la droite !


*Tous les détails de la loi sont disponibles sur le site loitravail.lol