IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Kéraglass : Mobilisation gagnante :
Publié le 25 février 2020

Plus d'un mois de mobilisations, avec un piquet de vigilence dressé devant l'entrée du site et des centaines de salarié-es mobilisé-es jour et nuit. Des manifestations dans la ville, des retraites au flambeau mais aussi des grèves massives et des assemblées générales pour faire le point avec les salarié-es, tel a été le quotidien depuis plus de 2 mois des militant-es syndicaux CGT et des salarié-es.

Soutenus par leur Fédération CGT Verre-Céramique, appuyés par le cabinet d'expertise et d'avocat, la CGT a pu proposé tout en sensibilisant les salarié-es et en les mobilisant.

Ainsi la grande victoire des salarié-es est d'abord cet extraordinaire élan de solidarité noué entre les salarié-es potentiellement concernés par les suppressions de postes et les autres salarié-es qui n'ont pas hésité un seul instant pour se mobiliser et se sentir pleinement concernés.

La direction de Kéraglass et ses actionnaires(ST-GOBAIN et CORNING) auront pourtant tout essayé pour détruire plus de 70 emplois et faire porter la responsabilité et les conséquences de leurs erreurs stratégiques aux salarié-es.

Les expertises économiques ont démontré la faute lourde de la direction et du management de Kéraglass dans les pertes de part de marché. Faute lourde également sur le manque de visions et la méconnaissance de leur secteur d'activité, de leur usine et même des organisations du travail.

C'est par l'expertise des salarié-es, de leurs élus et des experts mandatés que la CGT et les salariés ont gagné plus de 22 emplois sauvés.

Cela évite une catastrophe annoncée, car sans ces emplois c'est la sécurité du site, des installations qui était remise en cause. Encore une preuve de l'irresponsabilité des direigeants de l'entreprise.

C'est donc un plan de destruction d'emploi qui se clos à 38 emplois détruits au lieu de 70(120 annoncé au départ de la mobilisation).

Les mesures d'accompagnement du PSE sont aussi exemplaires et là aussi la bataille aura été ardue. Des mesures qui permettent des compensations financières mais aussi des incitations et de l'accompagnement à l'obtention d'un CDI, à la création d'entreprise et des primes suppra qui sont au dessus des 20.000 euros pour des salarié-es qui ont moins de 5 ans d'ancienneté et croissant pour les plus de 5 ans.

La CGT va désormais s'ateler à travailler pour l'avenir de l'entreprise et de ses emplois en publiant un livre blanc pour l'avenir de Kéra.

Bravo aux salarié-es, qui se sont mobilisé-es à l'appel de la CGT et de ses élus.

Remerciements particuliers au Maire de Bagneaux qui a soutenu les grévistes durant toute cette mobilisation, en leur apportant nourriture et boissons et soutien politique et de la municipalité.