IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Keraglass Bagneaux : Mobilisations pour l'avenir du site et des emplois!
Publié le 14 janvier 2020

Il y a 3 ans, les actionnaires et dirigeants de Keraglass, inaugurait en grande pompe sur le site de Keraglass un nouveau four. Destiné à répondre aux besoins d'un marché florissant, celui des plaques vitrocéramiques, ce four parachevait le succès commercial et industriel de ce fleuron de l'activité verrière du bassin de Nemours. Il faut dire que cette entreprise a su développer des gammes de produits d'une très grande qualité et empêchait toute concurrence par l'excellence de ses produits. La concurrence notament chinoise n'arrivait, elle, pas à égaler un tel niveau de gamme.

C'est ainsi que pendant plusieurs années, l'entreprise a su dégager beaucoup de cash pour ses actionnaires et grâce aux batailles syndicales des conquêtes sociales de haut niveau(Même quand les profits sont là, les actionnaires les gardent pour eux...).

Il y a 3 ans, l'arrivée d'un nouveau four, s'est fait avec l'emploi de 70 salarié-es(là aussi la CGT a dû batailler pour les gagner).

En quelques mois, plusieurs erreurs stratégiques ont entrainé, l'entreprise vers la spirale des déficits :

Une stratégie commerciale contestable : Alors qu'une inondation frappait Bagneaux sur Loing, ses habitants et son tissu économique, le site de Kéraglass subit alors ds dégats considérables. Il faudra plusieurs mois pour reprendre une activité normale...Ne voulant pas perder ses grands clients, la direction de Keraglass, oriente alors les clients de tailles moyennes et petites vers les concurrents...Cette erreur se ra fatale, puisque grâce à ses clienst là, la concurrence chinoise pénètre dans le marché européen, avec des produits subventionnés par l'Etat chinois, des salaires et des conditions sociales au rabais et surtout un process contestable et dangereux puisqu'ils utilisent de l'Arsenic dans leur production et leurs usines...

Une stratégie managériale douteuse :

Cette première erreur, s'accompagne d'un manque de vision sur les marchés : Alors que le marché stagne, que la concurrence se fait vorace(cette stratégie du dumping social et environnemental, les chinois l'ont déjà utilisé dans le photovoltaïque par exemple), le management continue de nier l'évidence et ne met pas en branle les équipes commerciales capables de reprendre les parts de marché, plus préoccupés par passer sous silence, les problèmes stratégiques et économiques, ils en oublient même d'informer les représentans du personnel sur l'état économique réel de l'entreprise. En réalité la direction savait et préaparit déjà ses arguments pour justifier ses fautes. Le plan consistait à nier les erreurs stratégiques et commerciales et à mettre tout sur le dos du marché. Le résultat est de toute façon connu, puisqu'il s'agit de fermer un four et de supprimer plusieurs dizaines d'emplois...Erreur des actionnaires et conséquences pour les salarié-es, voilà les formules magiques du capitalisme et de ses représentants actionnaires. Ceux qui prennent les risques les font subir aux travailleurs et à leurs familles!

Il faudra l'intervention des élus CGT, pour que la vérité éclate au grand jour.

La CGT décide alors de déclencher un droit d'alerte et de mobiliser les salarié-es.

Un cabinet d'expertise est nommé et les structures de la CGT-Fédération CGT Verre-Céramique et Union Départementale Seine et Marne-sont sur le pont pour aider le syndicat CGT de Keraglass et les salarié-es.

Plusieurs AG sont organisées à l'occasion des journées d'actions contre la réforme Macron-Blackrock sur les retraites. Ces AG débattent de la stratégie à adopter :

- Les salarié-es veulent d'abord la garantie de la sauvegarde de l'entreprise et de ses emplois

- La sauvegarde du four

- Un plan d'investissement permettant de garantir l'avenir

- Une organisation du travail qui permette aux salarié-es de ne pas subir de dégradation de leurs conditions de travail

- Un plan permettant de sauver le maximum d'emploi et de postes

- Un plan d'accompagnement des salarié-es victimes de destruction d'emploi à la hauteur pour vivre dignement et retrouver un avenir professionnel pérenne

La CGT propose lors de l'AG du 9 janvier, aux salarié-es de se rendre visible devant le site, à partir du 13 janvier. Le site est désormais placé sous la surveillance des salarié-es. La mobilisation est massive et les salarié-es déterminé-es.

Les réunions de négociations ont débuté ce 13 janvier. Mohammed OUSSEDIK SG de la Fédération et Patrick MASSON, SG de l'Union départementale Seine et Marne se sont rendus en solidarité à Keraglass, pour soutenir les salarié-es et apporter l'aide des structures de la CGT dans cette bataille qui s'annonce longue.