IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

La CGT SGD Sucy s'inquiète pour la pérennité du four.
Publié le 15 novembre 2019

Dans un flash parvenu aux salariés, la direction de SGD livre des informations très importantes concernant le montant des investissements, le projet de reconstruction du four et des lignes de production concernées.

Figurent également les échéances et les impacts en matière d’arrêt des lignes de production soit 77 jours auxquels il faut ajouter 15 jours de redémarrage.
Enfin, la direction informe les salarié-e-s du report de ces travaux justifié par différents retards (conception, livraison des réfractaires et machines, absence de certaines compétences clés…)


Une réunion préalable d’information a également eu lieu entre la direction et les agents de maitrises.
Plusieurs points interpellent la CGT dans cette démarche :
- Pourquoi la direction de SGD n’a –t-elle pas jugé nécessaire d’informer le comité d’établissement, puisqu’il s’agit là d’un changement important dans le calendrier ?

- Pourquoi le CHSCT n’a-t-il pas été réuni et informé, puisque le retard risque d’impacter les organisations du travail et notamment la prise de congés ?
Il est vrai que contourner la représentation des salarié-e-s et leurs institutions du personnel est devenue une pratique récurrente à la verrerie de Sucy.

- Les informations unilatérales de la direction aussi vraies soient-elles méritent d’être débattues lors d’une réunion du CE, car elles soulèvent bien des interrogations et des inquiétudes. Notamment la légèreté et le manque de professionnalisme dans la façon de mener ce projet très important pour l’avenir de la verrerie et des emplois. Cela laisse la place à beaucoup d’incertitudes sur le résultat des futurs travaux


- Enfin est-ce vraiment les causes réelles de ce retard annoncé ou bien la direction et les actionnaires cachent-ils la vérité beaucoup plus inquiétante ? En d’autres termes s’agit il d’un simple retard ou bien d’un retard programmé et définitif ?

Le syndicat CGT demande la tenue d’une réunion extraordinaire du comité d’entreprise et du CHSCT dans les meilleurs délais afin de poser toutes les questions relatives à ce retard annoncé et lever les doutes et les ambiguïtés au plus vite.

La CGT demande également la réunion extraordinaire du CHSCT pour évaluer les impacts sur l’organisation du travail qu’entraine ces annonces

Suite à cette lettre de la CGT (diffusée à l'ensemble du personnel), la direction a convoqué une réunion extraordinaire du CE pour tenter de répondre aux questions posées...Il est clair que les doutes ne seront pas levés tant les directions locales n'ont que peu de pouvoirs en la matière. La CGT prendra les initiatives nécessaires pour lever toutes et les incertitudes et mobiliser les salarié-e-es le cas échéant pour la pérennité de leur verrerie et de leurs emplois.