IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Imerys Toiture : Les salariés en grève pour leur avenir.
Publié le 19 septembre 2018

Le groupe Imerys Toiture est sur le point de vendre une de ses branches, "Imérys Terre Cuite", à un fonds d’investissement américain, "Lone Star", pour un milliard d’euros. En 2017 l'activité "toiture, terre cuite" de l'entreprise affichait un chiffre d'affaire de 300 millions d'euros. Cette division comprend les tuiles en terre cuite, les accessoires ainsi que les tuiles solaires. ​​​Imerys réalise un chiffre d'affaires de plus de 4,1 milliards d'euros.

A elle seule la partie toiture c'est 648 millions d’euros, en hausse de 11,3 %, permettant à la marge de s’améliorer encore par rapport à 2016 en s’établissant à 14,1 %. Le bénéfice courant net a progressé de 11,4 %!

L'annonce de la vente après des années d'efforts a provoqué la colère des salariés, qui ont décidé de lancer un mouvement national à durée indéterminé.

14 usines en France sont à l'arrêt suite à un mouvement de grève à durée indéterminé, depuis le mardi 18 septembre.

La revendication des salariés porte sur une prime de 3.000 euros, à l'occasion du rachat de leur entreprise par le fond de pension américain. Ils dénoncent également l'emploi abusif de nombreux intérimaires et de la précarité. La direction se retranche derrière les pseudos difficultés à recruter, alors qu'elle freine sur les salaires et que les conditions de travail se sont dégradées depuis plusieurs années.

La réalité est une stratégie financière portée par le PDG, actionnaire et les actionnaires. Une stratégie de vente à la découpe qui leur permet d'engranger des sommes faramineuses pour leur compte personnel et cela au détriment de l'investissement, de la recherche, des emplois en CDI et bien entendu au détriment des salaires. Jusqu'où et jusqu'à quand ce dépeçage en règle de l'entreprise justifié uniquement par les royalties que vont percevoir le PDG, une infime minorité du management et les actionnaires. rappelons que l'’assemblée générale des actionnaires a décidé de distribuer un dividende de 2,075 € par action, en hausse de 11 %.

La Fédération CGT Verre-Céramique apporte son total soutien aux salariés et à leurs syndicats dont la CGT est à la pointe dans ce mouvement.

Elle demande l'ouverture immédiate de négociations débouchant sur les revendications des salariés.

Elle alerte la chambre patronale des industries céramiques pour faire pression sur le groupe Imérys afin que les salariés soient entendus dans leurs justes revendications.

Elle appelle l'ensemble des syndicats CGT et des salariés du verre et de la céramique à apporter leur soutien au mouvements de grève des salariés d'Imérys.