IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Activités
Fédérales
Activités syndicales

 

Assemblée générale 2017.
Publié le 1 mars 2017

Cette assemblée générale du 13 avril 2017 se déroulera dans un contexte particulier, nous serons à 10 jours du premier tour des élections présidentielles et plus généralement dans un climat d'élections marqué surtout pas les enjeux sociaux et économiques.

Le quinquennat qui s'achève avait pourtant été placé par François Hollande comme devant s’attaquer à la finance mais très rapidement celui-ci avec son gouvernement a ouvert en grand les caisses publiques aux actionnaires et au grand patronat.                           

Ce fut tour à tour l'ANI et la loi bien mal nommé de sécurisation de l'emploi qui a en réalité sécuriser les licenciements. Ce fut le pack de compétitivité puis celui de responsabilité objectif donné des dizaines de milliards d'euros aux grands groupes et ne rien leur demander en retour

Le CICE est de ce point de vue u chef d’œuvre en matière de gabegie financière pour les fonds publics, tous les rapports le pointent le dispositif a créé ou sauvegarder entre 0 et 50 000 emplois et cela pour prêt de 30 milliards d'euros d'argent public.

Les autres lois sont dans la même veine, la loi Macron avec ses cars  favorisant la pollution, anti sociale avec la libéralisation du travail dominical.

La Loi Rebsamen qui attaque de front les institutions représentatives du personnel et notamment le CHSCT et enfin la cerise sur le gâteau la loi EL Khomri mix des lois Macron Valls et du cahier de doléances du Medef.

Cette loi Hollande Valls Gattaz, nous en avons compris les dangers lors de notre 10ème assemblée générale et nous y avions consacré une formation nous avions également adopté une résolution très offensive.

La fédération avait d'ailleurs été de tous les combats contre cette loi pétition travaille non merci, appel aux mobilisations, informations sur le contenu et formations aux militant-e-s et syndicats.

Un an après nous tenterons ensemble d’analyser les raisons du succès mais aussi des limites et freins à la mobilisation dans nos entreprises.

Notre 11ème  assemblée générale doit aussi nous permettre d'échanger sur ce que cette mobilisation a permis de faire avancer concrètement dans nos entreprises.

Enfin nous aborderons l'avenir de notre fédération, la nécessaire application des syndicats du verre et de la céramique pour renforcer notre outil syndical et notre outil fédéral.

La préparation de notre 10ème congrès fédéral, avec les questions de son avenir et devenir, de notre politique des cadres, de notre représentativité, et du renforcement syndical avec notre programme de formation et nos projets de renforcement.

Voilà autant de sujets importants autour desquels les débats seront comme à l'accoutumée libres et enrichissant pour toutes et tous.