IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

SGD Sucy : Autoritarisme, Répression et attaques contre le pouvoir d'achat
Publié le 14 décembre 2016

Les salariés de SGD Sucy ont reçu pour les fêtes de fin d'année des cadeaux bien empoisonnés de la part de la direction, des actionnaires de SGD et avec la complaisance de certains syndicats.

1 er cadeau : La  hausse de la mutuelle obligatoire individuelle Mercer de près de 10€ mensuel alors  qu'auparavant seule était réglée la participation employeur. A noter que pour les familles la hausse sera de  7 € mensuel. Enfin dernière petite astuce : La direction ne participera pas à la hausse  et donc ne contribuera pas !

Il faut rappeler que la mutuelle obligatoire a été instaurée par l’accord national interprofessionnel de janvier 2013 qui imposait à tous les salariés de prendre obligatoirement la complémentaire de groupe, même si le salarié était couvert par son conjoint ou qu il avait une mutuelle ou complémentaire santé individuelle de meilleure qualité. Cet accord avait été signé par 3 syndicats alors que la CGT l’avait dénoncé. La CGT réclame que la hausse doit être prise en charge par l’employeur dans son intégralité.

2ème cadeau : Les licenciements et sanctions disciplinaires se multiplient a SGD. Il suffit d’une petite erreur pour que les salariés subissent le châtiment suprême de la hiérarchie : Mise à pied et licenciement. Cette multiplication de sanctions autoritaires masque une politique délibérée pour se débarrasser des salariés à moindre frais et sans plan social. La CGT a accompagné tous les salariés sanctionnés pour qu’ ils soient aidés dans leur défense. Nous appelons la direction à plus de retenue dans ce déchainement autoritaire et l’avertissons que nous ne laisserons pas la politique de la jungle s’installer d’avantage à SGD Sucy. Nous utiliserons le droit et bien entendu en appellerons à la mobilisation des salariés.

2016 aura été marquée par la lutte contre la loi minoritaire Valls/Gattaz/Hollande qui facilite les licenciements et permet de rémunérer les heures supplémentaires 10% eu lieu de 25%, d’augmenter le temps de travail sans le rémunérer, de licencier sans que l’entreprise ait des difficultés économiques, qui supprime la visite médicale d’embauche.

Cette loi est minoritaire dans l’opinion publique, chez les syndicats à l’exception de 2 syndicats minoritaires qui l’ont soutenu. Elle est minoritaire à l’assemblée nationale où l’actuel candidat Valls a recouru au passage en force avec le 49-3 pour la faire appliquer !

2017 doit être l’année du progrès social avec de vraies augmentations de salaires, des embauches en CDI et de vraies conquêtes sociales comme par exemple la 6ème semaine de congés payés, la 6ème équipe ou  la retraite à 55 ans pour les salariés usés qui effectuent des métiers pénibles comme à SGD Sucy.

Pour cela  il faudra se mobiliser et y croire tous ensemble. La CGT sera à l’initiative et à vos cotés. Alors RDV en 2017 et bonnes fêtes de fin d’année à vous et à vos proches.