IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Les brèves infos actu dans les industries Verre et Céramique :
Publié le 14 novembre 2016

Allia Geberit / Digoin (71) / Villeneuve-au-Chêne (10): Les actionnaires ont annoncé la fermeture des sites de Digoin (71) et Villeneuve-au-Chêne (10). A l'appel de l’intersyndicale CGT/CFDT/CFTC et en coopération avec le syndicat suisse UNIA une grande manifestation s'est déroulée le 21 octobre près de Zurich (à Jona). La Direction générale a reçu une délégation intersyndicale CGT/CFDT/CFTC et UNIA. La Fédération CGT Verre-Céramique a interpellé le secrétariat détat à l'industrie pour étudier toutes les possibilités de reprises et de continuité de l'activité.

Verrerie de Masnières (59): La Direction de Stoelzle (Autriche) a décidé de dénoncer 16 accords en vigueur entre 1989 et 2014. La CGT a mandaté un expert et un juriste pour éviter cette casse sociale et mobiliser les salarié-e-s. Une réunion s’est tenue au siège de la Fédération avec le syndicat CGT de la verrerie. Suite à cette réunion, la CGT a sommé la direction de revenir sur sa volonté de remise en cause des accords. IL en résulte qu'un nombre d'accords importants ne seront pas remis en cause. Lors de l'entrevue au ministère de l'industrie, la Fédération a également mis à l'ordre du jour le dossier des verreries de Masnières, en dénonçant le climat anti dialogue social et les remises en causes continuelles des droits de la part du groupe Stoelzle et cela malgré un accord signé au ministère du travail en Mars 2015 avec la présence des représentants du ministère du travail et ceux de l'économie et de l'industrie.

AGC Vertal Nord Est (67) : La CGT a appris la mise en vente de cette filiale du groupe AGC. Des acheteurs potentiels sont sur les rangs. Le groupe VERISSIMA tient les pronostics. Une réunion s'est déroulée le 17 octobre.La Fédération a été sollicitée par le syndicat pour les assisterr sur cette réunion. Le groupe Verissima a présenté son offre de reprise aux syndicats et élus du personnel. Malgré les propos rassurants, la vigilance est de mise notamment par rapport à l'emploi, puisque désormais la loi dite Elkhomri, permet à un repreneur de reprendre une partie du personnel sans avoir à assumer ses obligations en matière de reclassement et de PSE vis à vis de l'ancien effectif.

Cerabatti Paulhaguet (43) : La situation est très difficile sur le site de Paulhaguet (43). Le niveau d’endettement est très préoccupant, l’état de trésorerie également. Cerabatti Paulhaguet était en vente et des contacts ont été pris avec Koramic. Mais les dernières nouvelles et la situation financière risquent de faire échouer cette opération.

La Fédération, avec le syndicat CGT ont entrepris plusieurs actions :

 - AG du personnel le 17 octobre

-  Interpellation du Préfet, de la DIRECCTE et du Commissaire au redressement productif

-  Contacts avec les Ministres du Travail et de l’Industrie. Celui-ci s 'est engagé a tout mettre en oeuvre pour trouver des solutioons de reprises et à en faciliter la mise en oeuvre.

Vetrotech (02) : La situation est inquiétante sur le plan de l’activité avec une baisse de 40% sur l’un des deux produits phares du site. La CGT va travailler sur les aspects économiques et faire des propositions pour le développement des activités et du site. Il n’est pas question de garder une monoactivité sur le site. Une réunion du syndicat CGT, en lien avec la Fédération sur les aspects économiques s'est tenue le 9 novembre. Des propositions CGT alternatives seront soumises aux syndiqués et salariés de Vetrotech. 

Sovis (02): Cette entreprise qui fabrique des plaques de verre pour les plaques de cuisson est en danger : une annonce de fermeture a été faite par la Direction. Ce sont près de 15 emplois qui sont menacés.

Sivaq (33): Un projet de réorganisation du travail est proposé : Il s’agit purement et simplement de supprimer les équipes de nuit. La CGT a informé les salarié-e-s et a mobilisé pour éviter des pertes d’emplois et de rémunérations.

Terreal : suite à la victoire sur le temps d’habillage/déshabillage à Roumazières (16), les directions des entreprises concurrentes Bouyer Leroux et Imerys ont proposé à la CGT d’ouvrir des négociations sur le THD.