IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Les Baccarat mobilisé-e-s pour leur avenir !
Publié le 26 mars 2016

Les Baccarat mobilisé-e-s pour leur avenir !

À l’occasion du conseil d’administration, qui s’est déroulé le jeudi 17 mars à 15 h au siège parisien, les organisations syndicales CGT, CFECGC, CFTC et CFDT de la cristallerie de Baccarat ont appelé à la grève face à "une situation qui continue de se dégrader".

Le cristal de Baccarat (Meurthe-et-Moselle) fait "du surplace". Manque d’investissements, d’innovation... Les syndicats demandent une nouvelle stratégie à la direction. Une direction qui visiblement se soucie plus de son train de vie que des investissements et de l’avenir de la cristallerie..ma en juger par les salaires que s octroie la direction générale !

Les 520 salariés de la cristallerie de Baccarat (Meurthe-et-Moselle) etaient appelés à faire grève le 17 mars pour demander à leur direction une nouvelle stratégie. La célèbre manufacture lorraine (qui appartient à un fonds de pension américain, Starwood) perd son ADN.

Des collections de cristal qui ne se renouvellent pas, le savoir-faire manuel abandonné au profit du mécanisé, un chiffre d’affaire en berne, une faible présence en Asie et une offre de distribution maigre...

Bref, Baccarat stagne et n’exploite pas son potentiel dans un secteur du luxe qui reste très porteur et qui est en forme actuellement.

"Cela ne vient pas de la conjoncture économique, mais d’une panne stratégique"

"Notre actionnaire veut plus de marge entre le prix de revient et le prix de vente. Pour cela, on développe moins de produits à fort taux de savoir-faire et de main d’oeuvre. Actuellement, 80% de la production est mécanisée, 20% est manuelle."

"La direction développe de moins en moins de produits, sous prétexte qu’il y en avait trop au catalogue. La marque Baccarat risque d’être dévalorisée, alors que les autres concurrents continuent d’avancer", selon Eric Rogue, délégué CGT du personnel...

La CGT. Revendique notamment un changement stratégique avec des investissements tournés vers le renouvellement des gammes, la formation et le savoir faire, l emploi et la stratégie commerciale. La direction et son actionnaire font la sourde oreille et ne prennent pas visiblement conscience qu ils entraînent Baccarat vers un sombre destin !

Loin de se résigner les salariés et leurs syndicats s unissent dans cette bataille pour l avenir de la cristallerie.

La grève a également été très fortement suivie avec notamment le piquet de grève organisé devant la manufacture à Baccarat, et dans le même temps près de 70 salariés se rendus à Paris en bus, pour se mobiliser devant le siège de la direction générale dans le 16e arrondissement, au moment où se tenait le conseil d’administration de Baccarat.

La Fédération a apporté son soutien par la présence de Michel Petot, a aussi organisé la présence du service d’ordre de la confédération( que nous remercions) et a portera son soutien financier notamment pour contribuer aux frais engendrés par la location des bus.