IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Actualités

 

Les verriers et céramistes toutes et tous mobilisé-e-s le 9 mars !
Publié le 5 mars 2016

Loi El-khomri : Les verriers et céramistes toutes et tous mobilisé-e-s le 9 mars !


Les appels à la grève et aux manifestations pour la journée du 9 mars et du 31 mars se multiplient dans les entreprises du verre et de la céramique.

L’exigence première est le retrait du projet de loi sécurisant les actionnaires, affaiblissant les conventions collectives et facilitant les licenciements, appelé "Loi Elkhomri".

Ce texte est le fruit du travail étroit entre le Manuel Valls, le Medef et une centrale syndicale dite" réformiste" et qui appelle aujourd’hui à simplement amender son propre texte !

C’est en réalité un texte qui va accentuer le chômage, le recours à la précarité, les licenciements abusifs, le contournement des syndicats majoritaires au profit des syndicats maisons, qui va favoriser les accords maisons contre les accords plus favorables aux salariés au niveau des branches et du code du travail...bref c’est une bombe nucléaire contre le code du travail et le droit des travailleurs.

La mobilisation qui a commencé a déjà eu pour résultat le report de ce projet et plus d’un million de citoyens-citoyennes ont signé la pétition loitravail, non merci. Dans toutes les conversations le débat autour du code du travail, autour du travail, des conditions de travail est désormais présent. Les réseaux numériques deviennent des espaces de revendications et de débats démocratiques à l’image du hashtag #Onvautmieux queça.

Désormais il s’agit de mobiliser dans la rue, dans les entreprises à commencer par le 9 mars, et en poursuivant jusqu’à obtenir le retrait de cette loi et un nouveau code du travail plus protecteur des droits des salariés, de leur santé au travail et de leur sécurité.

Même le syndicat qui se dit "réformiste" mais qui a participé largement à la loi Elkhomri est obligé de reculer, d afficher une opposition de façade et d appeler à un semblant de mobilisation !

Ce syndicat soutient toujours les accords de compétitivité emploi, qui permettent de baisser les salaires ou d’augmenter le temps de travail sans l’accord individuel du salarié qui en cas de refus risque le licenciement pour motif personnel. Comment peut on défendre les salariés en proposant le chantage à l’emploi ? Comment peut on se dire défenseur des salariés en proposant de court-circuiter les accords majoritaires, les syndicats majoritaires et d’imposer via des référendums patronaux des reculs sociaux comme le travail du dimanche ?

Comment peut on lutter contre le chômage en facilitant les licenciements économiques ?

Comment peut on encore s’appeler syndicats de salariés quand toutes les propositions sont des reculs sociaux, des droits en moins pour les travailleurs ?

Ce n’est pas notre conception du syndicalisme. C’est la raison pour laquelle nous proposons d’abord la mobilisation pour le retrait de ce projet de loi, puis une négociation pour un nouveau code du travail avec la remise en place d’une vraie hiérarchie des normes et du principe de faveur : Pour nous le socle c’est le code du travail, les conventions collectives doivent améliorer le code du travail dans un sens favorable aux salariés et enfin l’accord d’entreprise doit améliorer la convention collective.

Dans nos entreprises du verre t de la céramique c’est ce que nous tentons d’obtenir avec il faut le dire des succès réels : comme dans la CCN union des métiers du verre, celle des industries de la céramique, du verre à la main, de la miroiterie et même dans le verre mécanique ou la force de la CGT permet de s’opposer avec toutes les autres organisations aux grilles de salaires ridiculement basses proposées par le patronat.

Le rapport de force étant une CGT qui a la confiance d’une majorité de salariés permet cela.

Nous appelons donc les verriers et céramistes à participer aux mobilisations du 9 mars, en informant les salariés lors des AG, par tracts, en faisant signer la pétition, en faisant grève et en manifestant. Il faut aussi lier cette bataille aux revendications salaires et emploi dans les entreprises en cette période de NAO. Alors que certains souhaitent que les NAO se fassent tous les 3 ans, et que les aides publiques et autres exonérations de cotisations sociales soient utilisées pour les actionnaires au lieu de les utiliser pour les salaires.

Vous trouverez ci après les appels de nombreuses entreprises pour manifester et faire grève le 9 mars. Soyons des centaines de milliers à crier haut et fort le 9 mars : ON VAUT MIEUX QUE ça ! Loi Elkhomri Non Merci ! Retrait de la loi travail et tais toi ! Et gagnons ensemble le retrait de cette loi et un code du travail protecteur pour les travailleurs et travailleuses !